Badr Ikken démissionne de son poste de DG de l’IRESEN

Badr Ikken.

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) a annoncé samedi la démission de son directeur général, Badr Ikken, indiquant qu’une période d’intérim sera assurée par Samir Rachidi, directeur scientifique en charge des Systèmes thermiques et du Power-to-X. Le conseil d’administration de l’IRESEN, réuni vendredi sous la présidence de la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali, a pris note de la démission du directeur général, Badr Ikken, qui, après onze ans à la tête de l’Institut, a souhaité poursuivre d’autres opportunités professionnelles en dehors de cet établissement. Nommé par le conseil d’administration en 2011, «M. Ikken fut instrumental à la construction et au développement de l’IRESEN. Ses réussites ont été marquantes puisqu’il a contribué, grâce à l’agence de moyens, au financement de plus d’une centaine de projets de recherche appliquée et d’innovation collaboratifs», a indiqué l’institut dans un communiqué. «Il mit également en place la première plateforme africaine de test, de recherche et de formation dans le domaines des technologies solaires et leurs applications, Green Energy Park, inaugurée par S.M. le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, en janvier 2017, ainsi que la première plateforme de recherche et d’innovation dans le domaine de l’écoconstruction, les réseaux intelligents et la mobilité électriques, le Green & Smart Building Park, développées conjointement avec l’Université Mohammed VI Polytechnique», ajoute le communiqué.
 




لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة

زر الذهاب إلى الأعلى