Bientôt un système digital pour l’enregistrement des infractions

Un système d’information digitalisé est en cours de développement pour l’échange d’information entre la NARSA, la trésorerie générale et le ministère de la Justice, a révélé le ministre du transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil. Il permettra d’accélérer les opérations de contrôle et d’enregistrement des infractions routières.

Répondant à une question écrite posée par Abdellatif Moustaqim à la Chambre des conseillers, le ministre du transport, Mohammed Abdeljalil, a indiqué que son département est en train de développer un système d’information visant à réduire la durée du contrôle routier. Ainsi, la plupart des opérations de contrôle des documents et de leur validité se feront via ce système informatisé, ainsi que les informations relatives au conducteur et au véhicule collectées au niveau des PV d’infractions, a précisé le ministre.

Les principales mesures adoptées pour améliorer les conditions du contrôle routier

Mohammed Abdeljalil a noté que le ministère veille à fournir les matériaux techniques et logistiques nécessaires aux opérations de contrôle ajoutant qu’un ensemble de mesures ont été prises permettant aux éléments du service du contrôle routier de réaliser leurs missions dans les meilleures conditions. Voici les principales mesures citées par le ministre : 

  • Fournir les fonds nécessaires pour chaque région du Royaume en vue de rénover les équipements du contrôle routier ;
  • Adapter les véhicules spéciaux aux besoins du métier, en mettant à jour le parc pour 2023 ;
  • Acquérir et distribuer des tablettes électroniques nouvelle génération permettant aux contrôleurs de saisir automatiquement les données relatives au bilan des missions du contrôle routier ;
  • Acquérir des caméras pour enregistrer et documenter les opérations de contrôle routier ;
  • Exploiter les 5 stations de contrôle automatique des charges des camions visant à contrôler les infractions à travers un système informatique qui permet d’ajuster la charge avec une balance fixe au sol qui détermine les surcharges illégales.

Lire aussi : Voitures d’occasion : NARSA digitalise la mutation de cartes grises




لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة