Michele Sison à Rabat et Alger pour discuter des priorités multilatérales

La secrétaire d’État adjointe aux affaires des organisations internationales, Michele Sison, doit se rendre, entre les 21 au 26 janvier, à Alger et Rabat, pour discuter des priorités multilatérales communes au sein du système des Nations Unies.

Il s’agira notamment de l’importance des droits de l’homme alors que le Maroc et l’Algérie rejoignent le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, souligne un communiqué du Département d’Etat.

Au cours de sa visite en Algérie et au Maroc, la secrétaire adjointe Sison rencontrera de hauts responsables gouvernementaux, des représentants de l’ONU et des dirigeants de la société civile.

Lors de ses entretiens, la secrétaire adjointe soulignera le soutien des États-Unis à la MINURSO et l’envoyé personnel des Nations Unies du secrétaire général, Staffan de Mistura, dans la conduite du processus politique de l’ONU pour le Sahara, ajoute le Département d’Etat.

Sur un autre volet, ajoute-t-on, la secrétaire adjointe Sison défendra les candidats américains à la Cour internationale de justice, le professeur Sarah Cleveland, et Amy E. Pope, candidate au poste de directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).




لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة