Trésor: le besoin de financement s’établit à 71 milliards DH en décembre

La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) à fin décembre 2022 dégage un besoin de financement de près de 71 milliards de dirhams (MMDH), compte tenu d’une réduction des opérations en instance de 1,6 MMDH, selon le ministère de l’Economie et des Finances.

Ce besoin, augmenté du flux net des placements sur le marché monétaire de 500 millions de dirhams (MDH), a été couvert principalement par le recours au marché de la dette intérieure pour un montant net de 19,1 MMDH, l’utilisation de l’encours disponible auprès de Bank Al Maghrib d’un montant de près de 21 MMDH, l’augmentation des dépôts au Trésor de 10,3 MMDH et la mobilisation de financements extérieurs pour un montant net de 6 MMDH, précise le ministère dans un document sur la SCRT du mois de décembre 2022.

Lire aussi. BAM vise à rétablir la demande sur le marché des bons du Trésor

Le flux de l’endettement intérieur recouvre des souscriptions pour un montant de près de 135,5 MMDH, contre 149,3 MMDH au titre de 2021, et des remboursements en principal pour 113,8 MMDH, contre près de 102,8 MMDH.

Celui de l’endettement extérieur recouvre des tirages de l’ordre de près de 29,6 MMDH, contre près de 18,4 MMDH en 2021, et des amortissements de 23,6 MMDH, contre 10,2 MMDH un an auparavant.

La SCRT est le document statistique qui présente, au nom du ministère de l’Economie et des Finances, les résultats de l’exécution des prévisions de la loi de finances avec une comparaison par rapport aux réalisations de la même période de l’année précédente.




لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة