Une compétition en faveur des jeunes dans les quartiers pour gagner un voyage au Mondial

Fruit d’un accord de partenariat, Mohamed Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, et Faouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ont signé le lancement d’une Ligne nationale des équipes de quartiers (Futsal), lundi 1er août, organisée à partir du 15 août prochain.

Intitulée « La Route vers la Coupe du monde », il s’agit d’une compétition de football qui se déroulera dans les différentes provinces et régions du Royaume en football (masculins et féminins), afin de sélectionner deux équipes qui iront soutenir les équipes nationales, respectivement, lors de la finale de la Coupe du monde prévue en novembre 2022 au Qatar, et la Coupe du monde annuelle de la FIFA en Australie et en Nouvelle-Zélande en 2023.

Cette compétition, vient « soutenir la pratique sportive des jeunes et le rayonnement de l’action des institutions du ministère au niveau national » et vise, selon le ministère,  à « soutenir la sixième participation de l’équipe nationale de football à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, ainsi que la première participation de l’équipe féminine à la Coupe du Monde l’année prochaine », sans manquer d’évoquer « l’approche genre dans la pratique du football, en établissant le principe du volontariat et de la réalisation des objectifs de développement durable représentés principalement par la bonne santé, le bien-être et l’égalité des sexes ».

Concernant les conditions de participation, une courte vidéo diffusée à l’occasion a montré que cette ligue « sera ouverte aux joueurs masculins et féminins âgés de 18 à 29 ans, en milieu rural et urbain ». « Chaque équipe sera composée de six joueurs principaux et trois joueurs réserve, en plus d’un entraîneur et d’un responsable administratif » et le dépôt des candidatures a été lancé au profit des bénévoles souhaitant contribuer à l’organisation de cette compétition.

Les organisateurs de la compétition ont précisé que les rencontres de cette ligue de football seront organisées pour les deux sexes dans différentes préfectures et régions, et en trois phases. Il s’agit d’une première phase éliminatoire au niveau local et régional, suivi par des matches éliminatoires régionaux et nationaux dans le but de couronner une équipe masculine qui se déplacera pour soutenir l’équipe nationale lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar, et une équipe féminine qui soutiendra la participation de l’équipe nationale féminine récemment qualifiée aux finales de la Coupe du monde 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Le ministre de la Jeunesse a souligné, en marge de la signature de l’accord à Maâmoura, qu’il s’agit d’une « initiative qui exprime l’implication de son ministère dans les efforts de redynamisation quotidienne de la jeunesse dans les villes, les villages et toutes les régions du Royaume », notant que ses objectifs les plus importants sont liés à « la relance et le renforcement des relations entre la jeunesse marocaine et les équipes nationales représentant le Royaume dans les forums de football de la Coupe du monde ».

Cela s’inscrit « dans le cadre de la campagne nationale organisée par le ministère pour soutenir la participation marocaine à ces événements internationaux de football, en permettant aux jeunes d’avoir l’opportunité d’accompagner les équipes nationales lors des phases de ces grands événements de football», a ajouté le ministre de la Jeunesse notant que « de précieux lots attendent les vainqueurs lors des différentes étapes de la compétition en championnat ».

Le même responsable gouvernemental a confirmé, dans sa déclaration, que le délai précédant l’organisation de cette compétition internationale de football (deux mois et demi) reste « suffisant pour le succès de la World Cup Parade League à travers une programmation culturelle et sportive qui met les jeunes au coeur de l’évènement ».

De son côté, Fouzi Lekjaa a indiqué, dans une brève allocution avant la signature de l’accord, que la Fédération royale marocaine de Football reste impliquée dans les ateliers accompagnant les équipes et les sélections nationales, tout en mettant l’accent sur les efforts visant à encourager la pratique du football, notant le rôle du ministère de la Jeunesse et de la Culture à cet égard, en créant « une cohérence sectorielle intégrée qui place les jeunes au centre des événements sportifs ».

Le système de matches prévu pour la compétition exige que son déroulement soit fait dans les stades sportifs du ministère de la Jeunesse. Les salles de sport et les aires de jeux du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, ou des collectivités locales peuvent également être utilisées.

Le chronométrage de chaque match est fixé à 40 minutes divisées en deux mi-temps pour les hommes, et 30 minutes divisées en deux mi-temps pour les femmes, tandis que les règles du Futsal (5 joueurs) ont été adoptées.




لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة

زر الذهاب إلى الأعلى