Vidéo. Soukaina Fahsi: «Je ne suis pas chanteuse. Je suis interprète»

Elle est aujourd’hui considérée comme une militante de la chanson marocaine. Connue pour ses célèbres interprétations de la musique patrimoniale, Soukaina Fahsi est une professionnelle du métissage musical. Rencontre avec cette artiste.

Fille d’un père artiste, Soukaina Fahsi découvre à un jeune âge la musique à ses côtés. Elle naît à El Jadida en 1993 et apprend très vite à manier des instruments de musique, bercée par des chants du patrimoine marocain.

«Lorsque mon père m’écoutait changer quelques mélodies de musiques patrimoniales marocaines, il n’aimait pas car pour lui, y toucher c’est de toucher à quelque chose de très sacré. Et c’est d’ailleurs pour cette raison parmi tant d’autres que j’ai décidé de relever le défi et prouver qu’on peut faire du métissage musical, une mélodie harmonieuse», raconte l’artiste.

Lire aussi: Vidéo. A Casablanca, le Gnaoua Flestival Tour équilibre fusion et tradition

Au baccalauréat, elle participe d’abord à la première résidence artistique appelée Mazighan, organisée par l’institut français. Et comme un poisson dans l’eau, elle se découvre une nouvelle passion. Elle commence par un premier spectacle à la cité portugaise de la ville d’El Jadida, puis se dirige vers le palais Moulay Hafid de Tanger pour un deuxième spectacle, dans le cadre d’une autre résidence artistique et culturelle incluant le théâtre, la musique, la danse et l’acrobatie.

Au fil du temps, la jeune chanteuse intègre le groupe «Heat Spirit» en 2011. Elle entame par la suite ses tournées musicales en 2014 au Portugal, en Espagne, au Cap Vert et au Maroc. Et ne s’arrête pas à ce stade. Assoiffée d’art et d’aventure, Soukaina fait un passage sur «Arabs Got Talent». Elle impressionne le jury et reste jusqu’en demi-finale.  Cette expérience lui permet de faire entendre sa voix en Orient.

Lire aussi: Vidéo-Photos. C’est parti pour le Gnaoua Festival Tour à Essaouira

Dans son art, Soukaina s’assure de mélanger les styles et les genres et les façonner de manière à les rendre harmonieux tout en maintenant l’âme de la chanson marocaine. La démarche qu’elle a toujours adoptée est basée sur un vrai travail de recherche et d’investigation. Cette talentueuse artiste puise donc son inspiration dans une variété de genres musicaux externes comme le Jazz, Blues, Flamenco… Ainsi que dans ceux relevant de notre patrimoine, notamment le Malhoun, Gharnati, Hassani, Aïta Hesbaouia…

Lire aussi: Le Festival de Fès des Musiques sacrées du monde renoue avec son public

Aujourd’hui, Soukaina est une jeune chanteuse auteure, compositrice et interprète marocaine. «Les fusions que je fais proviennent en quelques sortes de mon vécu. Elles font partie de moi et expriment à chaque fois un sentiment différent», conclut l’artiste.



لقراءة الخبر من المصدر

مقالات ذات صلة

زر الذهاب إلى الأعلى